Lundi 8 février 2016,
Les ambassadrices de Juliette Benzoni, Linda et Frédérique ont du ouvrir leur ordinateur pour annoncer ce qu’elles n’auraient jamais voulu annoncer à vous tous ses lecteurs qui étaient pour elle, des amis…


  

le 8 février 2016
Facebook, la Reine des Romans historiques - de Linda et Frédérique


Nous sommes au regret de vous annoncer que malheureusement notre très très chère Juliette, notre auteur tant aimée, nous a quitté le 7 février 2016 Elle s’est éteinte tout doucement dans son sommeil, sa fille Anne à ses côtés !

Elle avait 95 ans et depuis plus de 50 ans elle nous a tant appris de la grande histoire en nous divertissant avec ses magnifiques personnages auxquels nous nous sommes tant attachés ! Elle nous laisse 86 petits bijoux à lire et relire avec toujours autant de plaisir.

Pour nous, elle était plus que notre auteur de prédilection, elle nous avait adoptées, nous étions ses filles des grands chemins et elle va tellement nous manquer. Toutes nos pensées vont à sa fille Anne.
Frédérique et Linda

le 12 février 2016
F
acebook, la Reine des Romans historiques - de Linda et Frédérique

« Pleurez, pleurez autant que vous voudrez ! On ne pleurera jamais assez une femme telle qu'elle !
»
(Réécriture d'une phrase de la fin du livre de la série Catherine
« Le Temps d'aimer »)

Nous sommes encore sous le coup d'avoir accompagné en ces derniers instants Anne, la fille de Juliette, ensemble avec son fidèle éditeur Grégory Berthier pour dire un dernier au revoir à notre bien-aimée Juliette en l'église Notre Dame de Saint-Mandé.

Beaucoup de monde était présent pour dire une dernière fois au revoir à cette extraordinaire femme. La famille et des amies proches comme Chantal de Badts ou Françoise Fougerolle. Le maire de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin. Monsieur Jean des Cars, un confrère et ami. Le monde de la télévision : Dame Marion Sarraut son amie très proche de ces temps inoubliables du tournage des best-sellers de Juliette, Madame Catherine Jurquet, productrice de ces séries, Claudine Ancelot, notre Catherine de Montsalvy et
Gérard Chambre, qui a joué dans Catherine, Marianne et Le Gerfaut...

Les différents éditeurs de Juliette étaient représentés : Plon avec Grégory bien sûr, Perrin avec Patrick de Bourgues, Pocket avec Madame Brehan ou encore Constance de Bartillat et Xavier de Bartillat. Son nouvel éditeur anglais Telos Publishing avait envoyé un magnifique bouquet !

Le père Jérôme Gavois, ami de la famille a célébré la messe, avec l'orgue en musique de fond (l'Ave Maria de Schubert a été joué). Son cher éditeur Grégory Berthier a lu sa magnifique lettre hommage à Juliette, une femme adorée dans le monde entier.

Un dernier regard et le cercueil recouvert de magnifiques fleurs a été emporté...Au-revoir douce Dame de Saint- Mandé... jusqu'à notre prochaine rencontre sous d'autres cieux...



« Les filles des grands chemins »
Frédérique, Linda, Hélène et Claudia


le 13 février 2016
Facebook, la Reine des Romans historiques - de Linda et Frédérique


Et pour vous tous, ses fidèles lecteurs, un petit cadeau : le bureau où notre grande dame écrivait ces magnifiques histoires qui remplissent nos bibliothèques...

Elle va tellement nous manquer mais continuera de vivre à travers tous les mots qui sont sortis de cette machine à écrire qu'elle n'a jamais voulu abandonné au profit d'un ordinateur...

Voici ce qu'elle disait à ce propos :

« En général, je prends des notes puis je tape directement sur ma machine à cristaux liquides. Ensuite je donne le manuscrit à ma fille qui le retape sur son ordinateur et donne une disquette à mon éditeur. L’ordinateur pour moi est un ennemi. La première fois que j’en ai allumé un, j’ai vu apparaître sur l’écran "going to sleep", alors vous comprenez...»
(Le Figaro, mars 2001) Juliette Benzoni

 



le 15 février 2016
Facebook, la Reine des Romans historiques - de Linda et Frédérique


Juliette Benzoni a été inhumée aujourd'hui 15 février à Saint-Mandé, sa ville depuis ses 15 ans, en présence de la famille et quelques amis proches. Elle repose dans le caveau familiale avec sa maman son mari André Benzoni et son fils Jean-François Gallois.
Pour ceux qui veulent se recueillir, sachez que vous avez la bénédiction de sa fille Anne.
Cimetière de Saint-Mandé SUD (près de la Porte Dorée)
Division 16 (sur la gauche en entrant)

 



Le nom de Juliette Benzoni et gravée sur le côté droit de la tombe



 J'aimerais beaucoup remercier Frédérique qui traduit mes textes en français

 © 2008 - 2017 Linda Compagnoni Walther