La Guerre des Duchesses - 1. La Fille du Condamné
par Juliette Benzoni
 


Le duc d'Enghien :
Dieu que vous êtes belle ma chère ! A chacun de nos revoirs je vous découvre plus séduisante que la fois précédente ! Quand je pense à la peine que je me suis donnée pour vous unir à Coligny, j'en vien à corire que j'étais fou ! J'aurais dû vous garder pour moi !

Isabelle de Chatillon :
 Nous n'oubliez que deux choses, cousin.
Un: on ne peut garder que ce qui nous appartient, et deux : j'amais... et aime toujurs mon époux !

Le duc d'Enghien :
... qui vous trompe avec toutes les courtisans de Paris !





La dédicace dans l’édition France-Loisirs 2014


Je vais vous faire une confidence, chers amis du Club.

Jusqu'à ce que je rencontre Isabelle, je n'ai jamais rien compris à la Fronde, cette période insensée où « l'ami d'hier devient l'ennemi de demain »

Née sur les marches de l'échafaud où son père meurt, ravissante et pleine de vie, elle a traversé cette époque de troubles violents, adorée des uns, détestée par les autres, sans jamais abandonner ce qui importait pour elle: sa passion pour Condé, son amour pour son jeune frère et sa fidélité à Louis XIV encore trop jeune pour imposer sa volonté...

Moi j'aime bien Isabelle ! Et vous ?

Chaleureusement !
                           

 

message by Juliette Benzoni



création par Linda Compagnoni Walther
décembre 2013


© 2008
- 2016  Linda Compagnoni Walther